Notre réseau en chiffres

Le 1er réseau de transport d’électricité d’Europe

Pour comprendre

Entretenir et adapter nos infrastructures

L’électricité est acheminée sur le réseau de transport via des lignes électriques à haute et très haute tension qui peuvent être aériennes ou souterraines.

RTE, premier réseau de transport d’électricité d’Europe, compte :

  • plus de 105 000 km de lignes aériennes et 300 000 pylônes,
  • 5 000 km de liaisons souterraines,
  • 50 liaisons transfrontalières,
  • 4 000 hommes et femmes sont mobilisés chaque jour pour assurer la maintenance de notre réseau.

Ce réseau électrique est doublé d’un réseau de télécommunication qui permet de piloter les flux d’électricité de façon intelligente et de repérer les éventuels défauts, et de les réparer automatiquement dans de nombreux cas, comme par exemple lorsque la foudre frappe une de nos lignes. Ce réseau représente aujourd’hui 22 000 km de fibre optique. 

Pour accueillir les énergies renouvelables et relever les défis de la transition énergétique, nous adaptons notre réseau et nos outils en permanence. En 2015, RTE a investi 1,4 Md€ et prévoit de maintenir ce niveau d’investissement ces prochaines années.

D’ici 2024, notre réseau va s’enrichir de :

  • 10 000 km de lignes aériennes dont 2 000 en très haute tension,
  • 800 à 1 000 km de liaisons souterraines ou sous-marines,
  • des dizaines de postes électriques,
  • 10 000 MW de nouvelles liaisons transfrontalières.

Piloter et aiguiller les flux d’électricité

  • En 2015, 495 TWh ont été produits et transportés sur notre réseau. Le solde exportateur des échanges commerciaux avec nos voisins européens représente un peu moins de 61,7 TWh.
  • Plus de 40 000 informations sont traitées par seconde dans nos centres d’exploitation du système.
  • Avec seulement 7 minutes 02 secondes de coupure d’alimentation due au réseau de transport en 2015, notre réseau est parmi les plus fiables d’Europe en matière de qualité d’alimentation électrique.

Concevoir des outils de marché

Pour ajuster, au plus près de la demande, production et consommation, RTE a recours au mécanisme d’ajustement qui permet de sélectionner les meilleures offres techniques et financières. Les producteurs et les consommateurs (acteurs d’ajustement), via les acteurs de marché, font des offres à la hausse ou à la baisse. En 2015, on dénombre 52 acteurs d’ajustement.

Le couplage des marchés de l’électricité par les prix a permis de créer une zone d’échange unique. Ainsi, les prix convergent sur une large zone quand les capacités d’interconnexion ne limitent pas les échanges transfrontaliers. En 2015, les prix français convergent avec au moins un des pays de la zone couplée (CWE: France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas) pendant 74,2% du temps.

En janvier 2014, l’entreprise Smart Grid Energy, un agrégateur basé dans le sud-ouest de la France, a permis à un papetier norvégien, implanté dans les Vosges, de valoriser 2 heures d’effacement pour un volume de 63 MWh. C’est le premier effacement de type NEBEF.

Un réseau au service des territoires et de l’économie

  • Nos 490 clients participent à la bonne santé de l’économie française.
  • En 2015, avec près de 2 milliards d’achats annuels, RTE a entretenu 28 000 emplois indirects chez l’ensemble de ses fournisseurs, dont un peu plus de 20% dans des PME.
  • 648 hectares de surface cumulée sont aménagés en faveur de la biodiversité.

 

Les points clés

  1. 1

    1er réseau européen de transport d’électricité à haute et très haute tension

  2. 2

    Une expertise partagée entre infrastructures, flux d’électricité et marché de l’électricité

  3. 3

    48 liaisons transfrontalières font de RTE un acteur européen

  4. 4

    1,4 Md€ d’investissements par an d’ici à 2016

Vidéo

Schéma

UN RÉSEAU HAUTE ET TRÈS HAUTE TENSION

Découvrez nos autres sites

Info Travaux

Les Smartgrids

Répondre aux enjeux de demain