La consommation des régions

Panorama de la consommation électrique de nos régions

Pour comprendre

Où consomme-t-on le plus d’électricité et pourquoi ? Les régions où l’on produit sont-elles les mêmes que celles où l’on consomme ? Quel type d’échanges cela implique-t-il entre territoires ? Comment évoluent toutes ces données dans le temps ? Alors que les Schémas Régionaux du Climat, de l’Air et de l’Énergie (SRCAE), fixent les objectifs de production d’énergies renouvelables à l’horizon 2020, nous dressons chaque année un bilan électrique de chaque région pour informer les acteurs et rappeler la contribution des échanges entre les territoires. Cette solidarité électrique entre les régions est indispensable pour assurer à tous une alimentation électrique économique, sûre et propre. Focus sur les grandes tendances en 2015.

Avec plus de 67 TWh* pour l’Île-de-France et un peu plus de 61 TWh pour l'Auvergne Rhône-Alpes, ces deux régions concentrent à elles seules plus du quart de la consommation nationale. Rien d’étonnant pour les deux principaux bassins de vie du pays. Ils sont suivis de près par les régions Hauts-de-France, Grand Est, Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d'Azur qui consomment entre 35 et 50 TWh.

Dans la plupart des régions (10 sur 12), on consomme de plus en plus depuis 10 ans, avec des hausses dépassant les 10% en, Bretagne, Pays-de-la-Loire et Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Seules  2 régions voient leur consommation diminuer, le Grand Est en tête avec 9% de baisse.

Deuxième consommateur du pays, l’Auvergne Rhône-Alpes est aussi la première région hydraulique de France, ce qui lui permet de produire 1,/8 fois plus que ce dont elle a besoin. Même chose pour la Normandie, Le Centre-Val de Loire ; le Grand Est, où l’on constate, par ailleurs, un développement dynamique de l’éolien. Ce constat est également valable, dans une moindre mesure, pour les régions Hauts-de-France et Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes. En revanche, la Bretagne et la région PACA restent des régions fragiles sur le plan électrique, en raison d’un fort déséquilibre entre la production et la consommation, accentué par la pression démographique et leur situation géographique qui en font des péninsules électriques. Présentant un déséquilibre équivalent, Paris et sa couronne consomment pour plus de 80% de l’électricité produite dans les régions voisines.

Le réseau de transport d’électricité mutualise les moyens de production à l’échelle nationale (et même européenne) et efface les disparités entre les régions et les territoires. Nos 200 dispatchers, qui se consacrent 24 h/24 à orienter les flux d’électricité sur le réseau de transport, mettent en œuvre ces échanges intelligents d’électricité. Ils font circuler l’électricité pour relier les endroits où elle est produite aux endroits où elle est consommée, et ce tenant compte des spécificités de chaque région et en recherchant toujours les solutions les plus économiques.

Consommation des régions

  1. 1

    Plus de 60 TWh : Île-de-France

  2. 2

    Entre 50 et 60 TWh : Rhône-Alpes

  3. 3

    Entre 30 et 50 TWh : PACA, Nord-Pas-de-Calais

Maintenir l’équilibre dans chaque territoire

Comment restaurer l’équilibre entre ceux qui consomment plus qu’ils ne produisent et vice versa ? Où va l’électricité des territoires qui produisent plus qu’ils ne consomment ? Quelle solidarité électrique entre les régions ? Et avec l’Europe ?

Points clés

  • Production – Consommation: de grandes disparités régionales 

    Parce que production et consommation sont inégalement réparties sur le territoire, la solidarité électrique est indispensable entre les régions. Le réseau de l’intelligence électrique permet de compenser ces disparités en mutualisant la production à l’échelle du pays.

  • Production – Consommation : de grandes disparités régionales

    Parce que production et consommation sont inégalement réparties sur le territoire, la solidarité électrique est indispensable entre les régions. Le réseau de l’intelligence électrique permet de compenser ces disparités en mutualisant la production à l’échelle du pays.

Découvrez nos autres sites

Info Travaux

Les Smartgrids

Répondre aux enjeux de demain