Du producteur au consommateur : un système électrique smart

Tous «smarts», du producteur au consommateur

Pour comprendre

Avec les SmartGrids, ce ne sont pas seulement les réseaux qui deviennent «smart» mais toute la chaîne. Avec une production «smart», une distribution «smart», un transport «smart» et une consommation «smart», un système «smart». La preuve, point par point.

Produire « smart »

C’est avant tout encourager la production décentralisée, souvent de faible puissance et intermittente lorsqu’il s’agit de solaire ou d’éolien. Pour tirer le meilleur parti de cette production et maîtriser le coût économique que peut engendrer son développement, il faut rendre le système électrique plus flexible, pus intelligent. Les outils que nous avons développés nous permettent par exemple de prévoir la production d’origine solaire ou éolienne ou d’encourager la flexibilité de la consommation en donnant de la valeur à l’action de «ne pas consommer». Produire «smart», c’est aussi développer les Stations de Transfert d’Énergie par Pompage (STEP), une technologie parfaitement maîtrisée qui permet de stocker de l’électricité dans de grands volumes et réfléchir à de nouvelles solutions de stockage diffus comme les piles à hydrogène, ou les batteries des véhicules électriques.

Transporter « smart »

Le rôle de RTE va bien au-delà de simple ««transporteur» d’électricité. Le réseau de transport d’électricité est un moyen d’optimisation, de solidarité et d’assurance au service de la sécurité d’alimentation et de l’économie. C’est un outil de flexibilité qui permet de valoriser la contribution des EnR à l’échelle locale, nationale et européenne. Nous adaptons nos infrastructures et nos outils pour rajouter toujours plus d’intelligence, par exemple : pour suivre et prévoir la production éolienne (IPES), pour alerter les habitants de Bretagne et Paca en cas de pointe de consommation (ÉcoWatt), pour encourager les industriels à reporter leur consommation (NEBEF), pour sécuriser l’alimentation électrique à moyen terme (mécanisme de capacité), ou encore pour contribuer à la bonne information des acteurs et des citoyens en mettant à leur disposition un site qui permet à chacun de savoir où et combien on consomme et on produit, et avec quel impact carbone en France (éCO2mix). Sans oublier notre contribution aux Super Grids, les autoroutes de l’électricité de demain.

Consommer «smart»

C’est bien sûr bénéficier des SmartGrids mais aussi en devenir un acteur. Grâce à la maison intelligente, une maison qui pourra aussi être productrice et qui sera dotée de fonctionnalités qui permettront d’optimiser la consommation à l’échelle individuelle. Grâce aussi aux véhicules électriques qui pourront servir également de réserves d’électricité pour du stockage diffus.

Les points clés

  1. 1

    Conjuguer une production centralisée et diffuse, plus propre, plus économique, réinventer le stockage de l’énergie

  2. 2

    Faire des consommateurs des consom’acteurs

  3. 3

    Mettre plus d’intelligence dans le réseau pour plus de flexibilité, traiter des millions de données

  4. 4

    Consommer mieux pour consommer malin

Vidéo

Découvrez les réseaux du futur

«Certains disent, les SmartGrids c’est une évolution, d’autres une révolution. Ce qui est certain, (…) c’est que cela va changer les habitudes des consommateurs.» Et que cela va faire évoluer le paysage de l’énergie. Retrouvez les propos de Philippe
Schéma

UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE EN CONSTANTE ÉVOLUTION

Les énergies renouvelables montent en puissance (éolien, solaire), de nouveaux usages voient le jour (modulation de la demande, consommateur actif, voiture électrique, SmartCities). Naturellement au carrefour de ces évolutions, nous adaptons le réseau pour mutualiser et optimiser les ressources de l’ensemble des territoires. Le développement des SmartGrids va nous aider à intégrer ces nouveaux modes de production et de consommation tout en maîtrisant le coût pour la collectivité

Découvrez nos autres sites

Info Travaux

Les Smartgrids

Répondre aux enjeux de demain